Cet article date de plus de huit ans.

La loi Duflot sur le logement adoptée au Sénat

Les sénateurs ont donné leur feu vert à ses deux points forts du texte : l'encadrement des loyers et la mise en place d'une garantie universelle des loyers (GUL).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La ministre du Logement, Cécile Duflot, au palais de l'Elysée, le 23 octobre 2013. (MARTIN BUREAU / AFP)

La loi Duflot passe l'obstacle du Sénat. Les sénateurs ont adopté, samedi 26 octobre, en première lecture, la loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR). A l'issue d'une semaine de débats, le texte a été voté par 176 voix pour, l'ensemble des voix de la gauche, contre 166, celles de droite.

Durant la discussion, les sénateurs avaient déjà donné leur feu vert à ses deux points forts du texte : l'encadrement des loyers et la mise en place d'une garantie universelle des loyers (GUL).

Une seconde lecture à venir

Le Sénat, représentant des collectivités locales, a notamment imprimé sa marque au texte en limitant le transfert aux intercommunalités des compétences d'urbanisme, notamment avec une minorité de blocage. Ce transfert était vivement critiqué par les maires et les élus locaux, qui constituent la majorité du collège électoral désignant les sénateurs.

"C'était un engagement important de campagne de François Hollande, le 22, il est sur le point d'être tenu", s'est félicitée la ministre du logement Cécile Duflot. Le projet de loi doit repartir à l'Assemblée nationale en seconde lecture.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Immobilier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.