Immobilier : les passoires thermiques, un bon plan pour les acheteurs ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Les passoires thermiques agitent le marché de la vente. Certains acheteurs en profitent en effet pour faire de bonnes affaires. Explications.
Immobilier : les passoires thermiques, un bon plan pour les acheteurs ? Les passoires thermiques agitent le marché de la vente. Certains acheteurs en profitent en effet pour faire de bonnes affaires. Explications. (France 2)
Article rédigé par France 2 - S. Lanson, M. Perrier, C. Rigeade, M. Dreujou, B. Véran, L. Hauville
France Télévisions
France 2
Les passoires thermiques agitent le marché de la vente. Certains acheteurs en profitent en effet pour faire de bonnes affaires. Explications.

Jean-Michel Lecomte est en train de finaliser la vente de l’appartement parisien dans lequel il est né. Son 40 m2 a un point noir : un mauvais classement énergétique. Catégorie F, il est considéré comme passoire thermique. Les acheteurs ont pu négocier à la baisse. "C’est un poste de dépense supplémentaire pour les acquéreurs, et ça rentre forcément dans la négociation", explique Abel Medjouba, conseiller immobilier chez SAFTI. 

Acheter volontairement une passoire thermique pour obtenir un prix bas

Le propriétaire a vendu son bien en seulement quatre mois, mais à 327 000 euros, soit 40 000 de moins que prévu. Acheter volontairement une passoire thermique pour obtenir un prix bas, c’est le pari d’un couple en région parisienne. Ils a acheté un appartement de 75 m2 classé F, à prix cassé. "À la base il était plutôt à 500 000 euros. (…) En attendant un an on est passé à 430 000, puis à 400 000", raconte l’acheteuse, Valérie Monthe. La facture devrait s’élever à 30 000 euros pour passer de F à D. "Acheter une passoire thermique, c’était la meilleure opportunité qu’on avait pour réduire nos coûts", affirme son époux, Nathan. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.