Immobilier : le marché de l'ancien est reparti à la hausse

Certaines régions voient les ventes décoller, le nombre de transactions serait presque aussi important qu'au début des années 2000.

FRANCE 3

Les professionnels de l'immobilier rechignent souvent à reconnaitre que les prix baissent. Pourtant c'est le cas, en 2015, - 1,9%.  "Les prix ont eu tendance à baisser depuis la dernière crise de 2008. Ils ont eu tendance à stagner sur 2015 et peut-être repartir à la hausse pour 2016. L'immobilier est dynamique. On retrouve grâce à des taux d'emprunts assez bas des acheteurs sur le marché", explique Telmo Madeira, directeur agence ERA immobilier.

2015, année phare

Dans l'ancien, les professionnels du secteur estiment même à 800 000 le nombre de transactions en 2015, presque autant qu'au début des années 2000 alors en plein boom. Les ventes sont en nette hausse en Bretagne, Aquitaine, Centre, Basse-Normandie, Rhône-Alpes, mais elles peinent à repartir en Corse, Limousin ou encore en Auvergne. Malgré ce tableau plutôt encourageant, il ne faut pas s'attendre à voir les prix grimper en flèche, d'autant que certains biens n'ont pas vraiment baissé, c'est le cas dans les grandes villes. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Bien immobiliers en en vente à Lille, le 29 janvier 2009.
Bien immobiliers en en vente à Lille, le 29 janvier 2009. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)