VIDEO. En Finlande, le nombre de SDF a diminué d’un tiers ces dix dernières années… Voici la raison

En Finlande, pas besoin de dispositifs anti-SDF car il n’y en a plus, ou presque. Explications.

Voir la vidéo
BRUT

Deux fois moins de sans-abri qu'en France

En Finlande, le nombre de SDF a diminué d’un tiers ces dix dernières années. En 2017, il ne restait plus que 7100 sans-abri dans le pays. À titre indicatif, c’est deux fois moins qu’en France, proportionnellement à la population.

"Pendant très longtemps, nous traitions ce problème de manière traditionnelle, puis nous avons réalisé que ces personnes n’arrivaient pas à sortir de leur situation", explique Sanna Veskiansa, députée-maire d’Helsinki. Pour réduire le nombre de sans-abri, la Finlande a fait le choix de mettre en place une politique pragmatique : les reloger. Plus précisément, il s’agit du programme "Housing First“" ou, en français, "un logement d’abord".

Le principe ? Donner avant toute chose un logement aux sans-abri sans rien exiger en retour. "C’est très important pour la sécurité, la réalisation de soi, de savoir que vous êtes ici chez vous, quoi qu’il arrive", témoigne un ancien sans-abri.

"La clé, la porte d’entrée, au départ, c’est le logement"

Mis en place dès 2009 en Finlande, ce programme a d’abord été développé aux États-Unis. Aujourd’hui, ce programme social est expérimenté dans plusieurs pays : États-Unis, Canada et Belgique. Et la conclusion est la même à chaque fois : ça fonctionne. "La clé, la porte d’entrée, au départ, c’est le logement", explique Hélène Marquet, éducatrice spécialisée.

En France aussi, certains appliquent ce principe, notamment l’association "Toit à moi" qui en plus de racheter des maisons pour les sans-abri, les accompagne pour se réinsérer.

VIDEO. En Finlande, le nombre de SDF a diminué d’un tiers ces dix dernières années… Voici la raison
VIDEO. En Finlande, le nombre de SDF a diminué d’un tiers ces dix dernières années… Voici la raison (BRUT)