Cet article date de plus de quatre ans.

Solidarité : des particuliers ouvrent leurs portes aux sans-abri

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Solidarité : des particuliers ouvrent leurs portes aux sans-abri
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les bonnes actions ne sont pas réservées aux bénévoles des associations. Certains particuliers n'hésitent pas à ouvrir les portes de leur maison aux plus démunis. Le 115 du particulier aide à mettre en place ces chaines de solidarité.

Il y a trois jours, ils ne se connaissaient pas. Martine et son fils Florient n'ont plus de domicile depuis quatre ans. C'est la première fois que René et Nicole franchissent le pas, et ouvrent leur porte à des inconnus. "On s'est dit qu'on avait une chambre libre, puisque notre fille a quitté la maison. Donc il faut bien que cette chambre serve à quelque chose", explique Nicole Karrer. Plus disponibles, libres de leur temps, ces retraités n'ont pas hésité à faire le choix de la confiance. "Peut-être que tu fais du bien, mais toi tu te fais un bien fou", confie René.

"C'est le présent qui les intéresse"

En 2013, Florient a perdu son emploi d'ingénieur du son dans un théâtre. Martine, elle, a travaillé pendant 27 ans à la Poste. Touchée par une maladie grave, Martine a été licenciée puis a connu la dépression. Expulsés de chez eux puis ballottés d'hôtels en habitats précaires, ils ont aussi connu la rue. "Les gens ne jugent pas, ils ne demandent pas ce qu'on a fait", confie Martine. "Ils s'en foutent du passé, c'est le présent qui les intéresse", renchérit Florient.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.