Rosny-sous-Bois : des immeubles évacués en urgence

Jeudi 22 novembre au soir, des habitants ont reçu l'ordre de quitter en urgence leur logement insalubre, à la suite d'un arrêté de péril imminent. Un mois après Marseille (Bouches-du-Rhône), ça se passe à Rosny-sous-Bois en Seine-Saint-Denis. Le maire a voulu que les choses aillent vite.

France 2

L'accès à leur appartement, à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) est définitivement interdit. Sur le trottoir, quelques valises : tout ce que les habitants ont eu le temps d'assembler avant de devoir évacuer. Un arrêté de péril imminent a été pris par la mairie sur six immeubles. Pour beaucoup, c'est une grande partie de leur vie qu'ils laissent derrière eux. La plupart ne sait pas où aller. Alors la tension monte avec les élus.

Une situation inquiétante depuis les années 2000

France 2 s'est procurée le rapport d'expertise qui est catégorique : "les façades très dégradées par plusieurs briques manquantes ou en cours de désolidarisation, sont affectées par de très nombreuses fissures et lézardes". Dès les années 2000, ces immeubles étaient considérés comme insalubres. Un arrêté de péril ordinaire avait été pris depuis plusieurs mois sans qu'aucun travaux ne soit engagé, selon un propriétaire en colère. La mairie a relogé les 60 familles dans des gymnases ou des hôtels. Les six immeubles devraient être rasés dans les prochaines semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jeudi 22 novembre au soir, des habitants ont reçu l\'ordre de quitter en urgence leur logement insalubre, à la suite d\'un arrêté de péril imminent. Un mois après Marseille, ça se passe à Rosny-sous-Bois en Seine-Saint-Denis. Le maire a voulu que les choses aillent vite.
Jeudi 22 novembre au soir, des habitants ont reçu l'ordre de quitter en urgence leur logement insalubre, à la suite d'un arrêté de péril imminent. Un mois après Marseille, ça se passe à Rosny-sous-Bois en Seine-Saint-Denis. Le maire a voulu que les choses aillent vite. (France 2)