Marseille : trois immeubles se sont écroulés, dix disparus

À Marseille, les marins-pompiers craignent de retrouver des victimes de l'effondrement de trois immeubles lundi 5 novembre. Dix personnes sont portées disparues.

France 3

Il y a peut-être des corps sous les gravats. Lundi 5 novembre, vers 9 heures, trois immeubles du centre-ville de Marseille (Bouches-du-Rhône) se sont effondrés. Ce soir, dix personnes sont portées disparues, selon le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Parmi elles, une mère qui n'est pas allée chercher sa fille à l'école et une femme qui ne sortait jamais de chez elle.

Colère des riverains

C'est une course contre la montre pour les marins-pompiers. Toute la nuit, ils vont poursuivre les recherches sous la pluie. Ils ont fait tomber un troisième immeuble vers 17 heures, car il menaçait de s'écrouler. Il jouxtait deux autres immeubles de la rue d'Aubagne qui se sont effondrés dans la matinée. Les riverains sont traumatisés. Un des deux immeubles étaient murés, car sous le coup d'un arrêté de péril. L'autre était habité, bien que vétuste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les recherches se poursuivent dans les décombres, au lendemain de l\'effondrement des immeubles à Marseille.
Les recherches se poursuivent dans les décombres, au lendemain de l'effondrement des immeubles à Marseille. (AFP PHOTO / BMPM/SM / LOIC AEDO)