Mal-logement : retraitée, elle dort dans sa voiture

La Fondation Abbé Pierre a dévoilé dans son dernier rapport que les personnes sans domicile sont de plus en plus souvent seules. 65% des 143 000 sans-abri n'ont ni conjoint ni enfants à charge. Un autre phénomène est inquiétant, des personnes âgées dorment dans la rue.

FRANCE 2

À l'heure où les Franciliens sortent du bureau, Solange, 72 ans, se met en quête d'une place pour passer la nuit. Depuis trois ans elle dort dans sa voiture. "Je cherche un abri pour dormir, mais en sécurité", explique-t-elle. Mais avant de trouver un abri, sa soirée commence toujours par un passage à la boulangerie. Cette secrétaire à la retraite a connu des problèmes financiers. Elle a été expulsée de son dernier logement, et ne veut pas solliciter ses enfants dont elle s'est éloignée. Toute sa vie tient dans sa voiture.

La vie est difficile pour Solange

Dans la capitale, près d'un sans-abri sur cinq a plus de 50 ans, ils sont plus nombreux qu'avant et plus fragiles aussi. La vie est difficile pour Solange. Elle va passer la nuit emmitouflée dans des couvertures sur le siège passager de sa voiture. À 72 ans, Solange espère obtenir rapidement une réponse pour une demande de logement et pour retrouver le confort d'un toit.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Fondation Abbé Pierre a dévoilé dans son dernier rapport que les personnes sans domicile sont de plus en plus souvent seules. 65% des 143 000 sans-abri n\'ont ni conjoint ni enfants à charge. Un autre phénomène est inquiétant, des personnes âgées dorment dans la rue.
La Fondation Abbé Pierre a dévoilé dans son dernier rapport que les personnes sans domicile sont de plus en plus souvent seules. 65% des 143 000 sans-abri n'ont ni conjoint ni enfants à charge. Un autre phénomène est inquiétant, des personnes âgées dorment dans la rue. (FRANCE 2)