Mal-logement : ces Français qui n'arrivent plus à faire face aux dépenses d'énergie

Les conclusions du dernier rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre sur le mal-logement sont alarmantes. Plus de 4 millions de Français sont concernés et 3 millions ont froid chez eux.

FRANCE 2

La précarité énergétique est une problématique forte qui augmente depuis 2006. Le nombre de ménages qui se privent de chauffage à cause du prix a augmenté de 44%, révèle le dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre. Même en plein hiver, dans sa villa située à Biot, dans les Alpes-Maritimes, Virginie Novarro guette le moindre rayon de soleil. "Le soleil chauffe la table et surtout chauffe les baies vitrées et rentre dans la maison. Et comme on est situé plein sud, immédiatement, ça change la vie", confie-t-elle. Depuis le décès de son mari il y a six ans, cette travailleuse handicapée de 58 ans n'arrive plus à entretenir sa maison. L'isolation est quasi inexistante et l'humidité s'infiltre partout.

1 300 € de chauffage pour son appartement de 38 mètres carrés

Depuis le début de l'hiver, Virginie n'allume plus son chauffage. Le système électrique installé au sol, vieux de 30 ans, lui a fait payer des factures exorbitantes les années précédentes, en moyenne 8 000 €. Lydia a eu la même mauvaise surprise : elle a dû payer 1 300 € de chauffage pour son appartement de 38 mètres carrés. Sa chaudière est vétuste et consomme deux fois plus qu'en temps normal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un immeuble est condamné à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 7 mars 2019.
Un immeuble est condamné à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 7 mars 2019. (TH?O GIACOMETTI / HANS LUCAS / AFP)