HLM : un permis à points pour forcer les maires à construire

La loi SRU impose des sanctions financières aux maires qui ne respectent pas le quota de 25% de logements sociaux, mais sans réels résultats. Pour y remédier, une association suggère d'instaurer une sorte de permis à points. 

FRANCE 2

Obliger tous les maires de France à construire des logements sociaux en leur attribuant un permis à points. Chaque élu disposerait de 12 points. S'il ne respecte pas le nombre de logements sociaux à construire dans sa commune, quatre points lui seraient retirés chaque année. Une fois sa réserve de points épuisée, le maire deviendrait inéligible. L'objectif : respecter la loi et obliger certaines municipalités à construire entre 20 et 25% de logements sociaux sur leur territoire.

1 222 communes en infraction en 2017

En 2017, 1 222 communes étaient en infraction et payaient des amendes. Un système inefficace selon la Confédération nationale du logement à l'origine du projet. Selon ce maire d'un village de 8 000 habitants, ce permis à points ne changerait rien. Son problème : le manque de place. Ce permis à points pourrait faire l'objet d'un amendement dans la nouvelle loi Logement. Un projet de loi sera présenté en Conseil des ministres en mars prochain. 

Le JT
Les autres sujets du JT
755 organismes HLM gèrent 4,3 millions de logements sociaux (chiffres 2016)
755 organismes HLM gèrent 4,3 millions de logements sociaux (chiffres 2016) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)