Cet article date de plus de neuf ans.

Immobilier : il faut être âgé et riche pour être propriétaire

Devenir propriétaire n'a jamais été aussi difficile. C'est le constat d'une enquête réalisée par le site Empruntis.com et rendue publique lundi, qui présente notamment un "portrait type de l'emprunteur" en 2013. Aujourd'hui, il faut être de plus en plus riche et âgé pour espérer acquérir un logement.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Xavier de Torres Maxppp)

Pour accéder à la propriété aujourd'hui en France, il faut en moyenne gagner 4.500 euros nets par mois pour un foyer. Une somme importante qui exclut de fait des millions de Français souhaitant pourtant acheter un logement. C'est le résultat d'une enquête publiée ce lundi par le courtier en ligne Empruntis.com. "Pour la première fois le seuil des 4.000€ nets [est] franchi dans toutes les régions ", nous apprend le site.

L'emprunteur moyen est également vieillissant. En 2013, il est âgé de 37 ans, contre 36 ans en 2012 et 34 ans en 2004. Et pour acheter, il emprunte en moyenne 168.000 euros à sa banque sur 19,5 ans, et a en général un apport de près de 52.000 euros.

"Il ne s'agit évidemment pas de l'apport nécessaire à toute acquisition immobilière mais ce chiffre est malgré tout révélateur d'un profil moyen qui se dessine au fur et à mesure des années. [Son] augmentation d'années en années montre que les nouveaux acquéreurs sont de plus en plus aisés et que l'acquéreur moyen n'est pas, ou presque plus, monsieur ou madame tout le monde ", explique Maël Bernier, porte-parole d'Empruntis.com.

La première conséquence est évidemment une inégalité croissante entre les Français. Car il faut, nous apprend l'enquête, compter en moyenne 220.000 euros pour acheter un logement, soit une hausse de 10.000 euros par rapport à l'année passée. Mais là encore, à ce prix, le bien acquis varie : "Avec cette même somme et considérant les prix les plus récents dont nous disposons, cela permet un achat de 94m² à Rennes ou Strasbourg, mais seulement 26m² à Paris ", poursuit Maël Bernier.

A LIRE AUSSI ►►► Thomas Piketty : "La concentration du patrimoine est une menace pour la démocratie"

La capitale reste la ville où il est le plus difficile d'acheter. La valeur moyenne d'un bien immobilier est de 463.000 euros, financée avec 160.000 euros d'apport et 303.000 d'emprunt. Le revenu net par foyer nécessaire monte alors à 5220 euros par mois. Et sans apport, un foyer doit justifier de près de 8000 euros nets par mois. Si vous êtes dans une de ces deux situations, sachez que vous pouvez acheter un logement à Paris... de 56m².

Infographics

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Immobilier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.