Paris : l'encadrement des loyers peu respecté

A Paris, depuis un an, les loyers devraient être plafonnés. Mais le prix des appartements en location restent exorbitants. France Télévisions a filmé plusieurs visites en caméra discrète.

FRANCEINFO

830 euros pour 11 mètres carrés alors que le loyer ne devrait pas dépasser 493 euros. La loi Elan n’est pas du tout respectée. Les loyers sont censés être plafonnés en fonction des quartiers. "Ce n’est pas logique du tout. C’est un appartement que j’ai payé 155 000 euros. On est quasiment à 13 000 mètres carrés. Pourquoi on va m’encadrer un loyer. Il faut que je rentre dans mes frais", explique un propriétaire. Ce n’est pas un cas isolé. Sur des centaines d’annonces consultées, plus de la moitié d’entre elles ne respecte pas l’encadrement des loyers. Selon l’association de défense des consommateurs CLCV, un tiers des annonces posté par les agences immobilières ne sont pas dans les règles.

75 recours en un an

"Parfois on a des propriétaires qui partent parce qu’il y a des agences qui sont moins regardantes", confie une employée d'une agence immobilière. À Paris, il n’y a pas de police des loyers. Pourtant, les propriétaires en infraction risquent selon la loi jusqu’à 5 000 euros d’amende. La mairie de Paris, qui n’a pas la compétence de sanctionner, dénonce l’inaction de l’Etat. En un an, seulement 75 locataires ont osé déposé un recours contre leur bailleur.

C\'est le moment d\'acheter un bien immobilier. Les taux des crédits immobiliers sont très intéressants.
C'est le moment d'acheter un bien immobilier. Les taux des crédits immobiliers sont très intéressants. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)