Cet article date de plus de sept ans.

Cécile Duflot demande davantage de logements sociaux aux organismes HLM

Intervenant lors d'un congrès de l'habitat social, la ministre du Logement a exhorté les participants à "redoubler d'efforts" pour atteindre l'objectif gouvernemental de 150 000 nouveaux logements par an.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Cécile Duflot, la ministre du Logement, le 24 septembre 2013 lors du 74e congrès de l'Union sociale pour l'habitat, à Lille (Nord). ( MAXPPP)

Cécile Duflot a exhorté, mardi 24 septembre, les organismes HLM à "redoubler d'efforts" pour atteindre l'objectif, hors de portée en 2013, de construire 150 000 logements sociaux chaque année. La ministre du logement s'exprimait lors de l'ouverture du 74e congrès de l'Union sociale pour l'habitat (USH), à Lille. "Nous n'avons pas le droit d'échouer dans la bataille de la construction. Il nous faut donc redoubler d'efforts et nous mobiliser pleinement pour réussir le double défi de la construction et de la transition écologique de l'habitat", a-t-elle lancé devant les quelque 5 000 congressistes réunis jusqu'à jeudi.

La ministre a ensuite égrené la liste des moyens mis à la disposition de la construction sociale ces derniers mois : aides à la pierre augmentées, plafond du livret A relevé, emprunt de 3 milliards d'euros auprès des fonds d'épargne, etc. Elle a enfin annoncé la mise en place d'un "comité de pilotage national" chargé de suivre "la production et les rénovations de logements sociaux", qui réunira l'ensemble des fédérations de HLM, et qu'elle présidera. Des comités de suivi régionaux verront aussi le jour.

Des mesures "sans cohérence", selon Borloo

Un contrat de prêt d'un milliard d'euros pour 2013 a été signé dans la foulée, en présence de Cécile Duflot, entre Action logement et la Caisse des dépôts et consignations (CDC), des fonds qui financeront le logement social. Ce prêt de 1 milliard sur vingt-cinq ans représente 6 à 7% des 16 milliards dépensés par les organismes HLM pour construire quelque 100 000 logements sociaux par an, a précisé Frédéric Paul, directeur général de l'USH.

Les déclarations d'intentions de Cécile Duflot ont immédiatement été pointées du doigt par Jean-Louis Borloo, ancien ministre de la Ville de Jacques Chirac : "Je déplore qu'aucun plan massif et structurant en faveur du logement ne soit mis en place par le gouvernement, qui ne fait qu'égrener des mesures sans réelle cohérence", a dit le président de l'UDI dans un communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Immobilier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.