3 000 agences immobilières ont fermé en 2012

C'est ce que révèlent les données communiquées par la Fédération nationale de l'immobilier.

Près de 3 000 agences immobilières ont mis la clé sous la porte en 2012, rapporte la Fnaim le 8 janvier 2013.
Près de 3 000 agences immobilières ont mis la clé sous la porte en 2012, rapporte la Fnaim le 8 janvier 2013. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Les agences immobilières n'ont pas toutes été à la fête en 2012. Selon les chiffres communiqués mardi 8 janvier par le président de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim), près de 10 000 emplois salariés sur 80 000 ont été supprimés. Et 3 000 agences sur 30 000 ont dû mettre la clé sous la porte l'année passée.

Cet impact sur l'emploi fait suite à un recul, en 2012 par rapport à 2011, de 18,6% du nombre de transactions sur les logements anciens en France, a expliqué Jean-François Buet. Ainsi, pour la Fnaim, leur nombre s'est élevé à 655 000 contre 805 000 en 2011. "Une chute extrêmement forte, plus importante que celle qui a suivi la crise des 'subprimes'", pour le président de la Fnaim.

Les tendances pour 2013

Jean-François Buet a aussi dévoilé ses prévisions pour l'année à venir. Selon lui, "les prix sont à l'équilibre et on n'a pas constaté la baisse attendue par beaucoup". La fédération prévoit une stabilisation des prix en 2013 et au maximum une baisse de 2% par rapport à 2012. Entre 2011 et 2012, les prix des logements anciens ont augmenté de 0,8% après une hausse de 7,3% l'année précédente. 

Côté transactions, leur volume devrait encore diminuer et des "agences devront réduire la voilure (...) même si on ne devrait pas retrouver les chiffres de baisse de 2012", a conclu le président de la Fnaim.