Cet article date de plus de huit ans.

Ikea : retrait de tartelettes sans doute contaminées à la matière fécale

Le groupe suédois annonce le retrait de ses "croquants au chocolat" des rayons de ses cafétérias dans 23 pays. Les douanes chinoises y ont découvert des bactéries coliformes, généralement d'origine fécale.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (www.ikea.com)

Après les boulettes au cheval, Ikea a décidé de retirer un
autre produit proposé dans les rayons de ses cafétérias. Dans 23 pays, les
clients de l'enseigne d'ameublement ne pourront plus déguster des
"choklakrokant" ("croquants au chocolat"). On ne sait pas, pour le moment, si la France est concernée par ces retraits.

La décision a
été prise par Almondy, le fournisseur d'Ikea, après l'interception en novembre
dernier de 1.800 tartelettes dans le port de Shanghai. Outre le chocolat,
l'amende, la crème et le caramel, un ingrédient mystère s'était caché dans la
recette : "un niveau excessif de bactéries coliformes ", d'après le
Shanghai Daily.

En tout cas, ces bactéries ne sont normalement pas nocives
pour les consommateurs. En revanche, leur origine peut déranger. D'après un
microbiologiste cité par l'AFP, elles sont "généralement une indication de
contamination fécale, même si ce n'est pas toujours le cas
".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.