Horlogerie : le savoir-faire renouvelé de la Franche-Comté

En Franche-Comté, une entreprise spécialisée dans l'horlogerie a décidé de se moderniser pour ne pas mourir.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Rien qu'avec ce son... tic...tac..tic...tac..., elle a fait sa réputation. Durant plus de trois siècles, dans les fermes, l'horloge comtoise a rythmé la vie bien avant la télévision. On en construisait alors à la chaîne, par dizaines, mais avec le temps, sa silhouette imposante a été délaissée, pour renaître de manière épurée, grâce à Sébastien Converset, fils et petit-fils de fabricants.

Boom des ventes sur les horloges modernes

En 2015, Sébastien Converset reprend l'entreprise familiale, en pleine perte de vitesse. Il dévoile alors le mécanisme, auparavant caché dans la structure de l'horloge et y ajoute même de la lumière. Un coup de jeune qui a fait redémarrer les ventes : aujourd'hui, 80 % des ventes sont des horloges modernes. Un succès qui a des répercussions dans cette autre entreprise, où Sébastien Converset se fournit en mécanismes. Ici sont fabriquées les roues qui permettent de faire tourner l'horloge, avec les mêmes machines qu'autrefois. Cela donne un charme qui a fait revenir une clientèle étrangère, adepte du mécanisme et du son franc-comtois, mais dans son plus simple appareil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des horloges dans un parc de Düsseldorf (Allemagne), le 25 octobre 2017.
Des horloges dans un parc de Düsseldorf (Allemagne), le 25 octobre 2017. (ROLF VENNENBERND / DPA / AFP)