Santé : les laboratoires d'analyses en grève

Les laboratoires d'analyses de France vont faire grève et fermer pendant trois jours afin de protester contre les baisses des honoraires que met en place le gouvernement afin de réaliser des économies.

France 3

C'est un appel à la grève dans les laboratoires de biologie médicale à travers la France. Une journée de grève a débuté mardi 22 octobre, avec la fermeture pendant trois jours des établissements de la profession qui proteste contre le projet d'économies du gouvernement, alors que le budget de la Sécurité sociale est en discussion. Une économie de quelque 170 millions d'euros jugée trop importante, alors que sur dix ans, les baisses des honoraires ont constitué une économie d'un milliard d'euros.

"Il y a un moment donné où ça ne fonctionne plus"

"Les tarifs sont fixés, c'est pour ça qu'ils baissent aussi facilement depuis dix ans, puisque ce n'est pas nous qui les fixons", explique Pierre Le Treut, biologiste et membre du syndicat des biologistes de Bretagne. "Si on manque d'imagination, si on veut faire des économies, il suffit de baisser nos tarifs. Mais il y a un moment donné où ça ne fonctionne plus", ironise-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé du laboratoire antidopage de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine)
Un employé du laboratoire antidopage de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) (FRANCK FIFE / AFP)