Impôts : les fonctionnaires en grève pour sauver les trésoreries locales

Dans plusieurs villes, des agents des impôts protestent contre la fermeture des trésoreries de proximité et la dégradation de leurs conditions de travail.

FRANCE 3

Devant le centre des impôts d'Antibes (Alpes-Maritimes), une tête de mort et un slogan : "Même plus l'impôt sur les os". Un peu d'humour pour une situation que ces agents estiment désespérée. "On ne répond plus au téléphone ou aux mails parce qu'il n’y a plus personne, on ne peut plus faire le travail qu'on doit faire", explique Anne Rouzaud, inspectrice des impôts. Des dizaines de centres d'impôts fermés dans toute la France. Plusieurs rassemblements sont en cours comme à Toulouse (Haute-Garonne), Montpellier (Hérault) ou encore à Orléans (Loiret).

2 130 emplois supprimés en 2019

Principale raison de cette colère, la baisse incessante des effectifs : plus de 20 000 emplois supprimés depuis 2008. Et ça ne va pas s'arrêter, 2 130 emplois en moins sont prévus pour 2019. "Le plan vise à supprimer complètement les trésoreries rurales de proximité", dénonce Emmanuel Bonin, de FDT Finances publiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le mot \"IMPOTS\" sur des billets de banque.
Le mot "IMPOTS" sur des billets de banque. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)