VIDEO. Grève du 5 décembre : "Une cinquantaine ou une soixantaine de cars 'Macron' pourraient être mobilisés en Île-de-France", selon le gouvernement

Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d'Etat chargé des Transports, était l'invité de France Inter à la veille d'une journée de mobilisation qui s'annonce importante.

FRANCE INTER

Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d'Etat chargé des Transports, a indiqué mercredi 4 décembre sur France Inter, qu'"une cinquantaine ou une soixantaine de cars pourraient être mobilisés en Île-de-France". Ces "cars macron" pourraient assurer un minimum de transports publics dans Paris intramuros à l'occasion de la grève contre la réforme des retraites. Le gouvernement a indiqué "travailler actuellement le cadre réglementaire et juridique pour que tout cela soit évidemment très propre sur le plan légal".

La circulation des "cars Macron", opérés en France par les compagnies BlaBlaBus et Flixbus, est en effet aujourd'hui uniquement réservée aux liaisons entre deux villes. Des règles que le gouvernement compte faire évoluer pendant cette grève des transports, "en lien avec la région Île-de-France et la mairie de Paris".

"Les cars passeront. Ce que nous tentons de construire avec les opérateurs d'une manière générale, c'est d'avoir des services de bus qui desservent l'axe Nord-Sud, à Paris et en petite couronne. Les lignes automatiques du métro fonctionneront jeudi sur l'axe Est-Ouest", a expliqué Jean-Baptiste Djebbari. "Il y a des échanges depuis la semaine dernière avec un certain nombres d'opérateurs", a-t-il poursuivi. 

Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d\'Etat des transports, était l\'invité de France Inter mercredi 4 décembre.
Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d'Etat des transports, était l'invité de France Inter mercredi 4 décembre. (FRANCE INTER / RADIOFRANCE)