Réforme des retraites : les blocages se poursuivent en région

Au 42e jour de grève mercredi 15 janvier, les actions ont lieu partout en France, notamment à Marseille (Bouches-du-Rhône) ou à Gravelines (Nord).

FRANCE 3

L'opération "port mort" est en marche. Durant 72 heures, aucun camion de marchandise ne passe par Marseille (Bouches-du-Rhône). Mercredi 15 janvier, la CGT est toujours mobilisée contre la réforme des retraites et compte bloquer les ports. Le syndicat a aussi lancé des blocages dans les usines de récolte de déchets, comme à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), le centre le plus important d'Île-de-France. Mais les forces de l'ordre ont évacué les grévistes dans la matinée.

Montrer que la mobilisation ne faiblit pas

"On appelle tout le monde à se mettre en grève pour vraiment signifier à ce gouvernement qu'on n'en veut pas de sa réforme", indique Olivier Garret, délégué CGT. Enfin, le secteur de l'énergie poursuit lui aussi sa mobilisation. À la centrale nucléaire de Gravelines, dans le Nord, les syndicats sont en grève depuis le 5 décembre. Tous veulent montrer que la mobilisation ne faiblit pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au 42e jour de grève mercredi 15 janvier, les actions ont lieu partout en France, notamment à Marseille (Bouches-du-Rhône) ou à Gravelines (Nord).
Au 42e jour de grève mercredi 15 janvier, les actions ont lieu partout en France, notamment à Marseille (Bouches-du-Rhône) ou à Gravelines (Nord). (FRANCE 3)