Grève RATP : les Franciliens s'organisent

Vendredi 13 septembre, une grève de la RATP a bouleversé le quotidien des Franciliens. Les passagers ont dû adapter leur itinéraire.

FRANCE 3

C'est la course pour les usagers. Dès l'ouverture des stations de métro vendredi 13 septembre, les passagers se ruent vers les rames. En raison d'une grève massive à la RATP, certaines stations n'ont ouvert que durant trois heures dans la matinée. "Je suis sortie deux heures avant par rapport à d'habitude", explique une femme. Les voyageurs ont dû adapter leur itinéraire et les rames sont bondées.

Vélos et trottinettes pris d'assaut

Certains doivent se résoudre à prendre le prochain wagon. D'autres ont pu poser une RTT (réduction du temps de travail), mais beaucoup se retrouvent coincés dans les embouteillages aux abords de la capitale. Dans les rues, vélos et trottinettes en libre-service sont pris d'assaut. Certains usagers mal informés attendaient toujours des rames à la mi-journée, mais pour les rares lignes en fonctionnement, la circulation ne reprendra que dans la soirée aux heures de pointe.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ligne 1 du métro parisien, le 12 septembre 2019, à Paris.
La ligne 1 du métro parisien, le 12 septembre 2019, à Paris. (DANIEL PIER / NURPHOTO / AFP)