Grève des transports : les ventes de vélos explosent

Avec la grève des transports qui se maintient en Île-de-France, les usagers se sont rués sur les vélos. Les ventes sont en hausse dans les magasins.

France 3

Les pistes cyclables parisiennes n'ont jamais été si empruntées. Depuis la grève des transports jeudi 5 décembre, on compte trois fois plus de vélos que d'habitude. Alors les Parisiens ont dû s'équiper en casques, lumières et autres accessoires. Dans les magasins de sport, les rayons sont dévalisés et les ventes de vélos s'envolent. "Sans vélo aujourd'hui, c'est un peu difficile", admet un cycliste venu faire réparer sa roue. Mais tout le monde n'a pas les moyens de s'acheter son propre vélo, alors les loueurs aussi sont pris d'assaut. Un professionnel a dû en rapatrier 2 000 de l'île de Ré (Charente-Maritime) pour répondre à la demande.

Le cycliste plus rapide que l'automobiliste

À Nancy, en Meurthe-et-Moselle, les ateliers de réparation sont eux aussi sollicités. "Il y a de la demande, de l'envie de se tourner vers le deux roues", explique Isabelle Vaillant, coordinatrice de projet Dynamo. Un cycliste avance en moyenne à 15 km/h, contre 14 pour un automobiliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes circulent à vélo ou en voiture lors d\'un mouvement de grève de la RATP, le 13 septembre 2019 à Paris. 
Des personnes circulent à vélo ou en voiture lors d'un mouvement de grève de la RATP, le 13 septembre 2019 à Paris.  (MARTIN BUREAU / AFP)