Cet article date de plus de trois ans.

Air France : le conflit se poursuit

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Air France : le conflit se poursuit
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le conflit se poursuit à Air France. Le ministre de l'Économie et des Finances tire à boulets rouges sur les syndicats qui restent sur leurs positions.

Le conflit social ne se calme pas. C'est un ministre de l'Économie et des Finances alarmiste qui s'exprimait dimanche 6 mai sur France 2 sur la situation d'Air France : "Si Air France ne fait pas les efforts de compétitivité nécessaires (…) Air France disparaîtra", a déclaré Bruno Le Maire sur France 2. Ce dernier accuse directement les syndicats. Pour lui, l'augmentation de salaire demandée est injustifiée et menace la compagnie aérienne.

Les pilotes demandent une baisse de charges

Le ministre craint un scénario catastrophe : une faillite comme celles des compagnies historiques Swiss Air ou Alitalia. Il assure que l'État n'épongera pas la dette d'Air France. Pour les pilotes, Bruno Le Maire se trompe de sujet. Pour être concurrentiels, les syndicats demandent plutôt au gouvernement une baisse de charges, car Air France paye environ 1 milliard d'euros de taxes chaque année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grève des transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.