Manifestations : qu'en pensent les Français ?

Les revendications des fonctionnaires et des cheminots sont-elles comprises par les Français ? France 3 les a rencontrés ce jeudi 22 mars en marge des cortèges. Ils sont partagés entre la nécessité de réformer le pays et la défense d'une certaine qualité des services publics. 

Cette vidéo n'est plus disponible

Aujourd'hui, France 3 a fait un pas de côté, interrogé les Français qui regardent, qui ne manifestent pas. Comprennent-ils la raison de la colère ? Oui et non. "S'il y a autant de monde dans la rue, c'est que c'est justifié", estime une passante. "Pourquoi manifester ? Une fois qu'on a voté, on accepte, et puis on attend que ça passe, et c'est tout", lâche un homme.

Une dégradation des conditions de travail constatée unanimement

Les fonctionnaires réclament plus de pouvoir d'achat ; les autres sont là encore mitigés. "Les salaires dans le privé n'ont pas subi d'augmentation spectaculaire non plus", croit savoir un riverain. Faux : les fonctionnaires gagnent en moyenne 2 219 euros par mois, plus 4% en dix ans ; quand les salariés du privé gagnent 2 250 euros, plus 18% en dix ans. En revanche, presque tous reconnaissent que les conditions de travail des fonctionnaires se sont dégradées. Question : faudra-t-il d'autres manifestations pour convaincre les 67 millions de personnes qui n'ont pas manifesté aujourd'hui ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cortège des manifestants place de la Bastille à Paris, jeudi 22 mars. 
Le cortège des manifestants place de la Bastille à Paris, jeudi 22 mars.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)