Mulhouse : épuisés, tous les internes en médecine affectés aux urgences sont en arrêt de travail

Face à des situations compliquées et l'absence de médecins titulaires, tous les internes en médecine affectés aux urgences de l’hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin) sont en arrêt maladie depuis lundi 30 septembre, rapporte France Bleu Alsace.

L\'hôpital de Mulhouse, en octobre 2012 (Photo d\'illustration).
L'hôpital de Mulhouse, en octobre 2012 (Photo d'illustration). (MAXPPP)

Tous les internes en médecine affectés au service des urgences de l’hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin) sont en arrêt de travail depuis lundi 30 octobre, rapporte France Bleu Alsace. Pour le syndicat des internes en médecine de spécialité en Alsace, ces arrêts sont liés à un épuisement professionnel.

Selon un responsable du syndicat qui a souhaité conserver l'anonymat, "ces internes se retrouvent à faire face à des décisions beaucoup trop graves", en l’absence de médecins titulaires.

Démissions en nombre depuis l'été

La situation est en effet extrêmement tendue au service des urgences de l'hôpital de Mulhouse car il ne reste plus que sept médecins titulaires sur un effectif théorique de 34 praticiens. Depuis l'été, il y a eu un grand nombre de démissions.

La durée des arrêts de travail des 17 internes est d’au moins une semaine. La direction du groupement hospitalier mulhousien n’a pas répondu aux sollicitations de France Bleu Alsace.