Hôpital : plus de 1 000 médecins menacent de démissionner

Plus de 1 000 médecins, dont 600 chefs de service, menacent de démissionner mardi 14 janvier de leurs fonctions administratives.

France 2

Le plan d’urgence pour l’hôpital, dévoilé en novembre par le gouvernement, ne suffit pas. Mardi 14 janvier, plus de 1 000 médecins hospitaliers présentent leur lettre de démission collective à la presse dans plusieurs hôpitaux de France. À Paris, ce sera mardi matin à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, d’où s’exprime en direct Murielle Rousselin, la journaliste de France 2. Ils envisagent d’abandonner leurs fonctions administratives et leur rôle d’interlocuteur avec les directions hospitalières. Les soins seront toujours assurés.

Grenelle de la santé

Ces médecins veulent rencontrer Agnès Buzyn, la ministre de la Santé. Tous réclament également une revalorisation significative de leur salaire, une rallonge de 600 millions d’euros pour les hôpitaux en 2020 et la tenue d’un Grenelle de la santé pour sortir de la crise. Si rien n’est fait, les médecins enverront des lettres de démission individuelles le 31 janvier. La ministre se dit consciente du malaise et du découragement des soignants et rappelle que des mesures ont déjà été annoncées lors du plan Santé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des infirmiers et médecins manifestent à Paris, le 27 septembre 2019. 
Des infirmiers et médecins manifestent à Paris, le 27 septembre 2019.  (VIKTOR POISSON / HANS LUCAS / AFP)