Cet article date de plus de dix ans.

Grève annoncée dans les filiales régionales d'Air France

Pilotes, hôtesses et stewards appellent à cesser le travail pendant quatre jours, à compter de vendredi. Ils estiment être les parents pauvres de la restructuration engagée par le groupe Air France-KLM. Un tiers des vols seront annulés vendredi chez Regional ; pas d'impact sur le trafic, a priori, chez Britair.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Un appel à la grève de quatre jours, du 20 au 23 juillet. Un tiers des vols annulés vendredi chez Regional, pas d'incidence chez Britair, du moins a priori ; ne manque à l'appel qu'Airlinair et le tableau des filiales régionales d'Air France sera complet. Des filiales qui ont un peu l'impression d'être les oubliées de la restructuration en cours dans le groupe. 

Air France a pourtant tenu à les rassurer. Il vise "une augmentation de la productivité de 15% sans départ non volontaire" , selon un porte-parole.
Les syndicats craignent pour le périmètre et le volume de leurs activités, et pour leurs emplois.

Discours également rassurant d'Air France : même si les trois filiales doivent être regroupées au sein d'un seul pôle, les trois sièges sociaux seront conservés, ainsi que les trois certificats de transporteurs aériens. Et Air France restera l'actionnaire majoritaire.

En 2012, Airlinair, Regional et Britair employaient 3.500 personnes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grève

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.