Cet article date de plus de huit ans.

Après 11 jours de conflit à la Brittany Ferries, un accord en vue

Le conflit avait débuté le 13 septembre. Les navires sont même bloqués à quai depuis vendredi. Mais les discussions entre marins et direction sont en passe d'aboutir, selon les syndicats.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (PHOTOPQR/OUEST FRANCE/DAVID ADEMAS Maxppp)

Onze jours que le conflit oppose marins et direction. Onze jours de grèves, déclenchées de "manière intempestive, sans préavis ", a déploré la direction qui a donc décidé de bloquer les bateaux vendredi, alors que les marins venaient de voter la reprise du travail en assemblée générale. Un sommet, "un scandale" pour les syndicats. Pourtant, tout le monde a accepté de mettre autour de la table, et l'on parle désormais d'un accord lundi ou mardi.  

Déblocage des navires imminents

Les personnels navigants des huit bateaux de la compagnie qui relient la France, la Grande-Bretagne, l'Irlande et l'Espagne protestent contre une baisse des salaires annoncée en juin. Baisse liée aux difficultés financières de l'entreprise qui a dû supprimer plusieurs traversées hors saison. Mais les syndicats souhaiteraient que la société adopte une clause de "retour à meilleure fortune", c'est-à-dire promette de renflouer les salaires dès que possible, et que les efforts consentis soient les même pour tout le monde "du commandant au balayeur ", explique à l'AFP Cyril Toulan, de la CFDT. 

Après cinq heures de table ronde ce dimanche à Roscoff, dans le Finistère, au siège de la compagnie, plusieurs représentants syndicaux se sont félicités des "quelques avancées de la direction " et ont expliqué avoir consenti aussi des efforts dans l'organisation du travail. Stéphane Le Verger, de la CGT, entrevoit ainsi la remise en route des bateaux pour mardi ou mercredi. Pas trop tôt, pour Patrick Thomas, bloqué à bord d'un navire à Santander en Espagne. "Ce n'est pas la croisière s'amuse. Quand on est loin de sa famille c'est très dur ", confie-t-il. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grève

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.