Grès cérame, bois composite : à la découverte des nouveaux revêtements

La technologie permet désormais de réaliser des faux bois, des faux bétons, de la fausse pierre qui n'ont plus rien de ringard. Retour sur un marché immense...

France 2

Pour sa nouvelle cuisine, la propriétaire rêvait d'un parquet trop cher, trop fragile. Elle a finalement opté pour un faux sur les conseils de l'architecte d'intérieur. Ce parquet est en réalité un carrelage. L'inconvénient ? Le touché est plus froid que du bois. En revanche, ce sol est facile a nettoyé et très solide. Le grès cérame permet de recopier des matériaux très différents.

De plus en pus réaliste

Le faux-vrai envahit désormais les intérieurs. À l'origine du grès cérame, ce carrelage magique capable de tout imiter, il y a de l'argile et des minéraux. Ces dalles se posent comme du carrelage et peuvent faire économiser jusqu'à deux ou trois fois le prix du vrai. En intérieur, comme en extérieur, les imitations envahissent tous les espaces de la maison. Dans les magasins de bricolage, ces imitations sont très prisées. En tête des ventes : les sols plastiques. À la différence du grès cérame et du bois composite, ils sont faciles à poser. Ces dernières années, ces surfaces plastiques sont devenues de plus en plus réalistes.

Le JT
Les autres sujets du JT