Cet article date de plus de six ans.

Grèce : échec des négociations, ultimatum à Athènes

Les négociations entre la zone euro et Athènes ont tourné court lundi à Bruxelles : les créanciers de la Grèce lui ont donné une semaine pour accepter une extension de son programme d'aide financière actuel.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Jeroen Dijsselbloem (à gauche) et Wolfgang Schauble, le ministre fédéral des finances allemand au début des débats à Bruxelles © Maxppp)

 Il est "très clair que le prochain pas doit venir des autorités grecques (...) et au vu du calendrier, on peut utiliser cette semaine, mais c'est à peu près tout ", explique le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, après l'interruption abrupte des négociations lundi soir après le refus de la Grèce d'accepter le prolongement de son programme. Ce dernier a par ailleurs évoqué la possibilité d'une nouvelle réunion exceptionnelle des 19 ministres des Finances de la zone euro vendredi.

Athènes rejette la proposition

Lundi, Athènes a rejeté une proposition de la zone euro, après l’avoir jugée "absurde " et "inacceptable ", en estimant "qu'en ces circonstances il ne pourrait y avoir d'accord " avec ses 18 partenaires. Une demi-heure plus tard, la réunion des ministres des Finances a été interrompue à Bruxelles. Plus tard dans la soirée, le ministre grec des Finances assurait ne pas "douter" que "dans les prochaines 48h, l'Europe trouve une formulation propre à amener la Grèce à présenter une demande de prolongation de l'aide ".

Pas d’alternative à la prolongation du programme

Il répondait en cela au président de l'Eurogroupe, qui avait affirmé quelques heures plus tôt qu'une "extension" du programme actuel, qui arrive à échéance à la fin du mois de février, "permettrait aux Grecs d'utiliser la flexibilité " permise dans ce plan, alors que le nouveau gouvernement de gauche radicale a fait campagne sur le refus de ce programme. Une proposition renchérie par Pierre Moscovici, pour qui "Il n'y a pas d'alternative à la prolongation du programme : nous allons continuer le dialogue durant cette semaine ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.