Un Autrichien poursuivi pour avoir encaissé 255 000 euros de pensions de sa défunte mère

L'homme, qui vivait en Australie, a caché la mort de sa mère à diverses administrations pendant treize ans. 

L\'homme, âgé de 57 ans, a omis de déclarer la mort de sa mère pendant 13 ans pour pouvoir continuer de percevoir les pensions.
L'homme, âgé de 57 ans, a omis de déclarer la mort de sa mère pendant 13 ans pour pouvoir continuer de percevoir les pensions. (JESPER KLAUSEN / SCIENCE PHOTO L / JKU / AFP)

Un Autrichien est poursuivi pour avoir encaissé durant treize ans quelque 255 000 euros de pensions de retraite de sa mère. Il avait choisi de taire son décès, a indiqué, vendredi 29 juin, le parquet d'Innsbruck (Autriche). Il est poursuivi pour détournement de fonds et fraude. 

L'homme, âgé de 57 ans, qui vivait en Australie avec sa mère, avait omis de déclarer la mort de celle-ci, survenue en 2005, et continué d'encaisser diverses prestations versées par des caisses allemande, suisse et autrichienne. Il avait caché la mort de sa mère à ses proches ainsi qu'aux administrations.

Interpellé en Australie, le suspect a refusé de s'exprimer. Il risque jusqu'à cinq ans de prison selon le droit autrichien, a précisé le parquet, confirmant une information du quotidien Tiroler Tageszeitung (en allemand).