VIDEO. La voiture électrique, c'est branché

Les voitures électriques, sur le modèle des Autolib à Paris, sont appelées à se déveloper. Le groupe Bolloré, qui a lancé l'automobile, va s'associer avec Renault pour construire les véhicules de la future génération à Dieppe.  

Le constucteur automobile Renault compte plancher sur les processus industriels qui permettront de transférer à Dieppe (Seine-Maritime) le montage de la Bluecar, plus connue sous le nom d'Autolib, la petite voiture électrique du groupe Bolloré destinée au marché de l'autopartage. C'est ce que prévoit un accord qui vient d'être conclu entre les deux entreprises. 

"Nous réfléchissons à une voiture 3 places parce que, dans l'autopartage, on peut sans doute faire une voiture un peu plus petite, de la taille de la Smart (...) On peut faire une voiture de 3,10 m avec une batterie un peu plus petite et, là, on la fabriquerait avec Renault", explique Vincent Bolloré, le président-directeur du groupe Bolloré. 

L'annonce de l'arrivée de la Bluecar à Dieppe s'ajoute au projet d'assemblage d'une voiture de course haut de gamme sur le site. Deux mille Bluecar pourraient y être produites. 

La Zoé de Renault le 14 mars 2013
La Zoé de Renault le 14 mars 2013 (PATRICIA MELO MOREIRA / AFP)