Cet article date de plus de sept ans.

Un Paris-New York gratuit pour Carla Bruni coince chez Air France

La gratuité accordée aux anciens chefs d'Etat et à leurs conjoints sur les vols de la compagnie passe mal auprès de ses salariés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Carla Bruni-Sarkozy, à Paris, le 2 juillet 2013. (ANTOINE CAU / PHILIPPE BLET / SIPA)

Après le voyage quasi gratuit vers l'île Maurice de l'ex-PDG d'Air France Pierre-Henri Gourgeon, c'est un déplacement de Carla Bruni qui suscite l'indignation chez les salariés de la compagnie aérienne. Mercredi 3 juillet, le syndicat SUD Aérien a dénoncé un récent aller-retour pour New York de l'ancienne première dame de France. 

Le voyage, effectué le 23 juin, a coûté 500 euros, soit l'équivalent des taxes d'aéroport, mais Carla Bruni-Sarkozy ne les a pas payés car cette somme a été réglée par la compagnie, explique une source proche du dossier. "Pour aller à New York en première, le tarif public aller-retour varie entre 10 000 et 15 000 euros. Mme Sarkozy, elle, fait le même voyage pour 500 euros", dénonce le communiqué syndical. 

"Utiliser la compagnie pour ses amis est crapuleux"

La gratuité accordée aux anciens chefs d'Etat et à leurs conjoints sur les vols Air France passe mal auprès des salariés de la compagnie, soumis à un plan d'économies drastique. Malgré Transform 2015, plan lancé en 2012 visant à économiser deux milliards d'euros sur trois ans, le PDG d'Air France "sait toujours bien traiter ses amis…", commente SUD Aérien. Et d'ajouter : "Ce n'est pas la question individuelle de Carla Sarkozy, c'est juste que s'il y a des règles, il faudrait qu'elles soient communes, et le fait d'utiliser la compagnie pour ses amis ou les amis de ses amis, c'est crapuleux."

Les anciens présidents de la République bénéficient après leur départ de l'Elysée d'avantages matériels et humains à vie pris en charge par l'Etat. Ces privilèges sont régis par une loi du 3 avril 1955, enrichie en 1985 par des avantages en nature, dont des voyages gratuits à volonté sur Air France et sur les lignes SNCF. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.