The Phone House va cesser ses activités de distribution en France en 2014

Le distributeur multimarque de téléphones emploie 1 200 salariés. Il évoque la "non-viabilité de son modèle".

Une boutique The Phone House, le 29 mars 2010, à Paris.
Une boutique The Phone House, le 29 mars 2010, à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)

Le distributeur de téléphonie The Phone House, qui emploie 1 200 salariés en France, a annoncé mardi 30 avril, lors d'un comité d'entreprise, la fin de ses activités de distribution en propre sur le territoire "de manière progressive courant 2014". Dans un communiqué, le distributeur évoque la "non-viabilité de son modèle".

La direction indique "faire de la sauvegarde des emplois son unique objectif et travaille à une série d'initiatives permettant d'identifier de nouvelles opportunités pour ses salariés". Elle assure vouloir "minimiser la perte des emplois", sans toutefois donner de chiffres sur l'impact de son repli. Selon les syndicats, 900 des 1 200 salariés travaillent dans les 336 boutiques de l'entreprise.

En janvier, Le Figaro rappelait que le premier distributeur multimarque de téléphones en France était confronté à une "intense guerre des prix sur le mobile et la concurrence du web comme canal de vente". Dans un autre article daté de début avril, le quotidien rapportait qu'Orange avait apporté une "bouffée d'air" à The Phone House en lui accordant un an de répit, en renouvelant son contrat. Une respiration manifestement insuffisante pour assurer la santé de l'entreprise.