Cet article date de plus de dix ans.

Sanofi pourrait supprimer 1 000 à 2 000 postes

Le groupe pharmaceutique prévoit un plan d'économies de deux milliards d'euros d'ici 2015.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Pasteur, la filiale vaccins du groupe Sanofi, serait concerné par des suppressions de postes, selon "Le Figaro". (THOMAS COEX / AFP)

Le groupe pharmaceutique Sanofi France pourrait annoncer la suppression de 1 000 à 2 000 emplois dans trois secteurs d'activité, rapporte Le Figaro jeudi 5 juillet. Le nombre exact de postes supprimés sera annoncé jeudi, explique le quotidien, mais les secteurs concernés sont déjà identifiés. Il s'agirait de la recherche dans les laboratoires Sanofi, Merial et Pasteur, des activités industrielles de la filiale vaccins (Pasteur) et de fonctions support au niveau du siège et dans différentes divisions.

Le laboratoire doit évoquer jeudi devant les représentants de son personnel ses perspectives en matière d'emplois, en réponse à l'inquiétude que suscite chez les syndicats le nouveau plan d'économies de deux milliards d'euros mis en œuvre pour la période 2012-2015. Le premier plan du genre, d'un montant identique, a mené à la suppression de près de 4 000 emplois entre 2009-2011, selon les syndicats, qui en redoutent plusieurs milliers d'autres.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.