Cet article date de plus de six ans.

General Electric va implanter en France le siège mondial de sa branche Energie renouvelable

Le nouveau pôle d'énergies renouvelables de GE serait dirigé par Jérôme Pécresse, aujourd'hui président de cette branche chez Alstom.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le logo de General Electric, à Belfort (Territoire-de-Belfort), le 23 juin 2014. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

General Electric (GE) prend pied en France. Le géant américain a annoncé, mercredi 11 mars, son intention de créer un pôle spécialement dédié aux énergies renouvelables et de le localiser à Paris. Dans le cadre de l'opération controversée de rachat d'Alstom de 12,35 milliards d'euros, qui doit être finalisée d'ici la mi-2015, GE s'était jusqu'ici engagé à localiser en France ses centres de décisions mondiaux et leurs directions dans quatre domaines : les réseaux, l'éolien en mer, l'hydroélectrique et les turbines à vapeur.

"Un nouveau pôle industriel"

"Il a été décidé de regrouper les actifs de GE et d'Alstom dans le secteur des énergies renouvelables au sein d'une activité unique, directement rattachée au PDG (de GE) Jeff Immelt. Cette activité aura son siège à Paris", a déclaré Mark Hutchinson, en charge de l'intégration des actifs Energie d'Alstom chez GE, lors d'une audition à l'Assemblée nationale. Le nouveau pôle Energie renouvelable de GE ainsi créé à partir d'une scission des activités Power & Water du groupe américain serait dirigé par Jérôme Pécresse, aujourd'hui président de la branche Energie renouvelable d'Alstom.

"La création d'un nouveau pôle industriel est un événement rare, et donc exceptionnel, qui témoigne de notre engagement vis-à-vis des énergies renouvelables. Il s'agira du premier pôle mondial (de GE) jamais implanté en France et dirigé par un Français", a souligné Mark Hutchinson devant la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale. Il a également indiqué que deux autres dirigeants d'Alstom, le patron de la branche Thermal Power Philippe Cochet et celui de la branche Grid (réseaux), Grégoire Poux-Guillaume, deviendraient respectivement, au sein de GE, responsable de l'amélioration de la productivité et le dirigeant de l'activité Réseaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rachat d'Alstom

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.