Cet article date de plus de huit ans.

Photowatt repris par EDF, Nicolas Sarkozy s'en félicite

La décision du tribunal de commerce de confier la reprise du fabricant de panneau solaire à EDF satisfait le président-candidat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Sarkozy, accompagné d'Henri Proglio, le patron d'EDF, lors de sa visite de l'usine Photowatt, à Bourgoin-Jallieu (Isère), le 14 février 2012. (PHILIPPE WOJAZER / AFP)

Deux semaines après une visite au cours de laquelle Nicolas Sarkozy avait dévoilé l'offre de reprise de l'entreprise Photowatt par EDF, le vœu présidentiel s'est réalisé. Le tribunal de commerce de Vienne a confirmé lundi 27 février cette reprise du fabricant de panneaux solaires en redressement judiciaire.

Sur les 425 salariés que compte le site de Bourgoin-Jallieu (Isère), 345 conserveront leur emploi, tout comme 10 apprentis. Les 70 autres salariés seront reclassés au sein d'EDF, qui prendra possession de l'usine à partir du 1er mars.

Une prime pour favoriser la filière solaire européenne

Dans la foulée, Nicolas Sarkozy s'est félicité de cette décision "qui permettra de pérenniser le savoir-faire français en matière d'énergie solaire" et de préserver "l'ensemble des emplois" sur le site.

Dans un communiqué, le président-candidat a déclaré qu'"au-delà du sauvetage de Photowatt, le gouvernement est très attaché à la constitution d'une filière industrielle solaire française. Ainsi, dès le mois d'avril, une prime de 10% sur le prix de rachat de l'électricité solaire sera instaurée dès lors que 60% de la valeur ajoutée de l'installation des panneaux sont européens."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.