Les banques centrales s'entendent pour aider les banques

La Banque centrale européenne, la Réserve fédérale américaine, la Banque d'Angleterre, la Banque du Japon, la Banque du Canada et la Banque centrale suisse annoncent une action coordonnée pour soulager le système financier face à la crise.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Ces six banques centrales se sont entendues pour que les échanges de devises contre dollars entre elles se fassent à un taux d'intérêt réduit de 0,50%. Et cela jusqu'en février 2013. Ces échanges seront aussi entre banques centrales dans leurs propres devises et pas seulement en dollar. C'est ainsi que la BCE pourra par exemple  fournir des yens, des francs suisses ou des dollars canadiens aux établissements financiers de la zone euro, en plus des dollars.   De plus, "la Banque d'Angleterre, la Banque du Japon, la BCE et la Banque nationale suisse vont continuer" leurs opérations de fourniture de liquidités, le refinancement, sur trois mois, jusqu'à nouvel ordre.

"C'est la très bonne surprise du jour; c'est un peu Noël avant l'heure"

Des décisions qui commencent à se traduire par des hausses des bourses européennes. Car même si cette action concertée ne suffira pas à elle seule à mettre fin à la crise, elle devrait au moins limiter le risque d'assèchement du crédit. D'où cette réaction d'Alexandre Baradez, analyste de marché chez Saxo Banque :  "C'est la très bonne surprise du jour; c'est un peu Noël avant l'heure. C'est une action ultra-concertée qui implique toutes les banques centrales. C'est un électrochoc qui peut permette un retournement durable du marché et peut-être lancer le 'rally' boursier de la fin de l'année. Pour autant cette action ne suffira pas à elle seule à résoudre la crise."