La Grande Récré va fermer 53 magasins sur 252 en France

Environ 260 salariés seraient menacés, selon les informations du "Figaro".

Un salarié de La Grande Récré met en place un rayon, le 12 novembe 2015 à Nancy (Meurthe-et-Moselle).
Un salarié de La Grande Récré met en place un rayon, le 12 novembe 2015 à Nancy (Meurthe-et-Moselle). (MAXPPP)

Le groupe français Ludendo, propriétaire de l'enseigne de jouets La Grande Récré, va fermer 53 magasins sur les 252 que compte la chaîne en France, a déclaré vendredi 25 mai un porte-parole de la société, placée en redressement judiciaire depuis mars.

"On a fait le calcul des magasins qui sont peu, voire très peu rentables, et ceux qui ne sont pas rentables du tout. On va progressivement mais rapidement fermer, à partir du mois prochain, 53 magasins en France", a-t-il indiqué, confirmant une information du Figaro. Selon le quotidien, "plus de 200 personnes seraient touchées par la rationalisation du parc". A cela s'ajouteraient une soixantaine de salariés travaillant au siège de l'entreprise.

Fondé en 1977 par Maurice Grunberg, le groupe Ludendo, dont l'enseigne phare est La Grande Récré, est spécialisé dans le commerce des jeux, des jouets, de la fête et des loisirs pour l'enfant et la famille. Jusqu'à présent détenu à 62% par la holding familiale de son président, Jean-Michel Grunberg, le groupe avait annoncé en décembre l'ouverture de son capital "afin de trouver un nouvel actionnaire majoritaire". Il compte parmi les grands du secteur en Europe, avec près de 400 magasins dans le monde, 2 500 collaborateurs directs et 100 franchisés.