La Fnac s'empare du fichier clients de Virgin

Le listing, fort de 1,6 million de noms, a été vendu 54 000 euros dans le cadre de la liquidation judiciaire de Virgin.

Une carte de fidélite de l\'enseigne Virgin Megastore.
Une carte de fidélite de l'enseigne Virgin Megastore. (JOEL SAGET / AFP)

Si vous faisiez partie du fichier clients de Virgin, c'est désormais la Fnac qui est en possession de vos noms et coordonnées. Le fichier clients de l'enseigne placée en liquidation judiciaire, fort de 1,6 million de noms, a été vendu à la Fnac, a annoncé  Dominique Wernert, avocat du liquidateur judiciaire.

La Fnac a acquis ce listing pour 54 000 euros. Contrairement à ce qui avait été annoncé durant quelques heures, le fichier n'a jamais été vendu à un entrepreneur toulousain de 39 ans. David Daddi, 39 ans, croyait l'avoir gagné aux enchères pour 122,50 euros via le site liquidationsenchere.com.

"Il n'y a jamais eu de mise aux enchères"

"Il n'y a jamais eu de mise aux enchères. David Daddi ne s'est jamais présenté parmi les repreneurs auprès du juge-commissaire, qui est la seule voie légale pour se porter acquéreur de ce fichier", a souligné Me Wernert. Selon lui, l'entrepreneur toulousain a eu affaire à un "site pirate".

Les coordonnées des quelque 1,6 million de porteurs de cartes Virgin devraient être transmises à la Fnac prochainement, une fois les formalités administratives réglées. Pour exploiter les données du fichier, l'enseigne, récemment introduite en Bourse, devra au préalable se conformer à la réglementation de la Cnil sur la protection des données personnelles.