Cet article date de plus de sept ans.

La Fnac annonce 180 suppressions de postes chez ses disquaires

Le plan s'inscrit dans le cadre "d'un projet d'adaptation de ses effectifs dans le métier du disque", a indiqué le groupe. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un magasin de la Fnac le 27 septembre 2006, à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)

Après Virgin, la Fnac est aussi dans la tourmente. L'enseigne culturelle a annoncé la suppression de 180 postes sur un effectif de 800 disquaires et quelque 10 521 salariés. Cette mesure s'inscrit dans le cadre "d'un projet d'adaptation de ses effectifs dans le métier du disque", a indiqué le groupe. "Ce plan concernera les magasins des sociétés Codirep [Ile-de-France, sauf Paris] et Relais [pour la province]", a-t-il précisé.

La direction, qui "souhaite favoriser le dialogue social", précise qu'elle débutera, "dès le mois d'octobre, de nouvelles négociations visant à déterminer les modalités sociales d'application de ce projet afin de favoriser le reclassement interne et d'accompagner au mieux les salariés concernés, notamment dans la recherche d'un emploi ou encore d'une formation".

Ce plan fait suite à l'échec des négociations entamées il y a quinze mois avec les organisations syndicales face à la "très forte dégradation" que connaît le marché de la musique physique depuis plus de dix ans. En juin, la Fnac avait démenti des informations selon lesquelles l'enseigne s'apprêtait à supprimer 600 emplois, avait rappelé Le Monde.fr (lien pour abonnés). 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.