Le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, a porté plainte contre le parquet de Créteil dans l'affaire de "favoritisme" présumé à l'INA

Mathieu Gallet, PDG de Radio France, a porté plainte contre le parquet de Créteil (Val-de-Marne) pour "violation du secret de l'enquête" dans l'affaire de "favoritisme" présumé à l'INA, a appris franceinfo, dimanche.

Le PDG de Radio France Mathieu Gallet, lors de son arrivée au tribunal de Créteil (Val-de-Marne), le 16 novembre 2017.
Le PDG de Radio France Mathieu Gallet, lors de son arrivée au tribunal de Créteil (Val-de-Marne), le 16 novembre 2017. (THOMAS SAMSON / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le patron de Radio France, Mathieu Gallet, a porté plainte contre le parquet de Créteil (Val-de-Marne) pour "violation du secret de l'enquête" dans l'affaire de "favoritisme" présumé à l'INA, a appris franceinfo, dimanche 14 janvier, confirmant une information du Point. Alors que le jugement doit être rendu, lundi, par le tribunal correctionnel de Créteil, Mathieu Gallet reproche au parquet de Créteil d'avoir informé la presse avant lui de son renvoi en correctionnel dans ce dossier.

Le parquet de Paris classe la plainte

Le parquet de Créteil aurait convoqué l'AFP et Reuters, le 23 juin 2017, pour les informer du renvoi en correctionnel de l'ex-président de l'Institut national de l'audiovisuel (INA) alors même qu'il ne l'avait pas encore signifié au mis en cause. La plainte a été classée par le parquet de Paris, mais les avocats de Mathieu Gallet, Me Christophe Ingrain et Me Rémi Lorrain ont saisi la procureure générale de la cour d'appel de Paris.

Mathieu Gallet, actuel patron de Radio France, est soupçonné d'avoir "favorisé" deux sociétés de conseil à l'époque où il était aux commandes de l'INA. Son procès s'est déroulé mi-novembre et le parquet avait requis 18 mois de prison avec sursis et 40 000 euros d'amende.