Économie : une reprise en fanfare pour le secteur du luxe

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Économie : une reprise en fanfare pour le secteur du luxe
France 2
Article rédigé par
J.Duponchel, A.Miguet, A. Lo Cascio, G.Caron, C.Wang, N.Bergot - France 2
France Télévisions

Après avoir subi de plein fouet la crise sanitaire, le secteur du luxe connait un rebond spectaculaire. Malgré une baisse de 22% en 2020, le marché pourrait retrouver son plus haut niveau historique dès 2021. 

Si les boutiques de luxe sont restées sans clients durant de longs mois, le secteur  s'est déjà refait une santé. Au premier trimestre 2021, les géants du luxe ont fait mieux que lors de la même période, avant la crise sanitaire. Ils doivent leur succès aux consommateurs américains, mais surtout chinois. Avec la crise sanitaire, les Chinois consomment désormais directement chez eux. "Avant on achetait à l'étranger quand on voyageait, c'était plus intéressant avec les détaxes sur les produits, ça faisait -30% pratiquement. Mais maintenant on est obligés d'acheter ici, car on ne peut plus voyager facilement", explique Natacha Shou, une cliente. 

Augmentation des ventes en ligne 

Les ventes du géant français LVMH ont ainsi bondi de 86%, sur le seul marché chinois. Même chose pour Hermès, avec une hausse de 94% en quelques mois seulement. Les ventes sont également dopées par les ventes en ligne, qui sont passées de 12 à 23% en un an. Longtemps réticentes à la vente sur internet, les marques n'ont aujourd'hui plus le choix. "On projette qu'à l'horizon 2025, le canal en ligne sera devenu le premier canal de distribution des produits de luxe", estime Joëlle de Montgolfier, experte consommation et luxe chez Bain & Company. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.