Une start-up israélienne promet de recharger des voitures électriques en cinq minutes

Il faudra toutefois attendre plusieurs années pour que ces nouvelles batteries s'invitent sous les carrosseries.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des batteries à recharge rapide sont présentées dans les locaux de la start-up StoreDot, à Herziliya (Israël), en février 2021. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Charger sa batterie en cinq minutes chrono, ce sera bientôt possible, selon une start-up israélienne. Spécialisée dans la charge ultrarapide, la société StoreDot, basée à Herzliya, près de Tel-Aviv, a mis au point une première génération de batteries lithium-ion qui se chargent complètement en cinq minutes et ce, quelle que soit la capacité du véhicule.

"Vous n'aurez plus peur de vous retrouver bloqué sur l'autoroute sans énergie", promet son PDG, Doron Myersdorf, dans un entretien accordé à l'AFP dans les bureaux de la société qu'il a fondée en 2012. Selon lui, en remplaçant notamment le graphite de l'anode par du silicium, "il devient possible de charger des batteries lithium-ion en cinq minutes", alors que "c'était considéré comme impossible" auparavant.

Une innovation "encore loin du marché automobile"

Pour Eric Espérance, spécialiste du secteur automobile au sein du cabinet Roland Berger à Paris, la recharge ultrarapide tient bien d'une "révolution" mais il faudra attendre pour que ces nouvelles batteries s'invitent sous la carrosserie. "On est encore loin du marché automobile industriel", explique-t-il, d'autant que les stations de recharge devront elles aussi être adaptées avant toute utilisation par le grand public.

Pour la commercialisation, "il faut compter quatre à cinq ans à partir du moment où on commence à travailler sur un modèle, soit un cycle de conception d'un véhicule", affirme Doron Myersdorf, dont la société compte quatre principaux investisseurs : le géant sud-coréen Samsung, le constructeur automobile allemand Daimler, le géant pétrolier britannique BP et le fabricant de matériel électronique japonais TDK.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Energie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.