Cet article date de plus d'un an.

Lyon : avec leurs dîners aux chandelles, des restaurateurs dénoncent la hausse des prix de l'électricité

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Alors que les factures de l'énergie continuent de grimper, une trentaine de restaurateurs à Lyon, dans le Rhône, ont assuré leur service à la lueur des bougies et sans lumière.
Lyon : avec leurs dîners aux chandelles, des restaurateurs dénoncent la hausse des prix de l'électricité Alors que les factures de l'énergie continuent de grimper, une trentaine de restaurateurs à Lyon, dans le Rhône, ont assuré leur service à la lueur des bougies et sans lumière. (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2
Alors que les factures de l'énergie continuent de grimper, une trentaine de restaurateurs à Lyon, dans le Rhône, ont assuré leur service à la lueur des bougies et sans lumière, mardi 21 mars. Une initiative qui a pour but d'alerter l'État sur leur situation.

Des lampes frontales en cuisine. À Lyon (Rhône), un restaurant gastronomique a choisi une action symbolique pour dénoncer la flambée des prix de l'énergie, en éteignant la lumière, le temps d'une soirée. Une initiative qui vient du chef Christophe Marguin. "On peut servir malgré tout de la vraie cuisine et des vrais plats chauds. Bon appétit et bonne soirée à tous", témoigne-t-il auprès de ses clients, qui se sont montrés assez compréhensifs malgré la pénombre.

Ne pas répercuter la hausse des prix sur les clients

Pour garder la confiance de ses clients, la profession n'envisage pas d'augmenter l'addition. Il est impensable pour elle de répercuter la hausse des prix de l'électricité sur les clients. "C'est sûr qu'une maison qui a trois étoiles au guide Michelin, qui a des menus à 250-300 euros, voir plus, elle peut augmenter son prix, ce n'est pas un problème. Mais le petit restaurant qui fait des menus du jour à 14-15 euros, si il passe à 20 euros, il n'a plus de clients", souligne Christophe Marguin. Pour cette première édition du dîner aux chandelles, une quarantaine de restaurateurs se sont mobilisés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.