Forêt : couper son bois pour économiser, une démarche écologique

Publié
Forêts : couper son bois pour économiser, une démarche écologique
FRANCE 3
Article rédigé par
F. Griffond, F. Bazille, E. Penot - France 3
France Télévisions

Certains Français choisissent de se chauffer au bois pour diminuer leur facture de gaz et d’électricité. Les économies peuvent être importantes, surtout si leur mairie donne le droit de ramasser gratuitement ou presque le bois dans la forêt communale. Cela s’appelle l’affouage, une pratique qui remonte au Moyen-Age.

En ce moment, un bruit trouble le calme du vignoble bourguignon de Brochon (Côte-d'Or). Il provient des forêts en amont des vignes, c’est celui des tronçonneuses. Retraité, Jean-Paul Vidal coupe du bois sur une parcelle qui appartient à sa commune, qui lui en a donné le droit, moyennant trente euros symboliques. On appelle ça l’affouage. "Chaque parcelle est numérotée, et on tire un numéro au hasard", explique l’affouagiste. Ce dernier ne peut pas couper n’importe quel arbre sur la parcelle qui lui a été attribuée.

Un mode de chauffage écologique

Des règles sont établies par l’ONF (Office national des forêts). Mathieu André, conseiller municipal, les fait respecter, et précise notamment que les arbres marqués d’une ligne ne doivent pas être abattus. Pour les particuliers, l’affouage suffit largement pour se chauffer. En plus de permettre une économie très importante, ce mode de chauffage est aussi très écologique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.