Éoliennes en mer : la France en retard par rapport aux autres pays européens

Publié Mis à jour
oliennes en mer : la France en retard par rapport aux autres pays européens
FRANCE 3
Article rédigé par
Simon Ricottier - France 3
France Télévisions

Le projet d'installation d'éoliennes à Saint-Brieuc rencontre pas mal d'opposants. Pourtant, la France compte énormément sur la production d'énergie éolienne en mer. Sur le plateau du 19/20, le journaliste Simon Ricottier fait le point.

Le projet de Saint-Brieuc fait partie des plus avancés. Les éoliennes devraient y être mises en service dès 2024. Dans des délais plus rapprochés, le projet de Saint-Nazaire devait voir le jour avant la fin de l'année 2022. "En tout, 12 projets ou chantiers importants sont attendus d’ici 2030 (...) Ils sont répartis sur les littoraux de la Manche et de la Mer du Nord, sur la façade atlantique et en Méditerranée", explique notre journaliste Simon Ricottier sur le plateau du 19/20 de France 3. 

15 millions de foyers possiblement alimentés par ces nouvelles éoliennes

Pour l'heure en France, une seule éolienne fonctionne actuellement en mer. Il s'agit d'un mât de démonstration, qui se trouve au large du Croisic (Loire-Atlantique). Par rapport à ses voisins européens qui comptabilisent plus de 5 400 éoliennes installées en mer, la France est en retard. "Le gouvernement veut donc accélérer la cadence et prévoit une capacité de production de 10 gigawatts en 2028. C’est l’équivalent de la puissance de 6 réacteurs nucléaires de type EPR", explique Simon Ricottier. 15 millions de foyers pourraient théoriquement être alimentés par ces nouvelles installations.

Parmi nos sources :

RTE 

France Energie Eolienne

Ministère de la Transition écologique

Article Les Echos

Article Challenges 

Liste non exhaustive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.