Cet article date de plus d'un an.

Energie : RTE abaisse de "moyen" à "faible" le risque de tensions du réseau électrique pour la fin de l'hiver

Le gestionnaire du transport d'électricité estime que "le risque portant sur la sécurité d'approvisionnement en électricité est désormais en grande partie écarté".
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des lignes à haute tension à Verfeil (Haute-Garonne), le 6 décembre 2022. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Le risque de tensions sur le réseau électrique pour le reste de l'hiver est passé de "moyen" à "faible", selon le gestionnaire du réseau de haute et très haute tension RTE. Il l'avait déjà passé d'"élevé" à "moyen" le 20 décembre.

"L'actualisation de mi-février pour la fin de l'hiver confirme le diagnostic des derniers mois : le risque portant sur la sécurité d'approvisionnement en électricité est désormais en grande partie écarté", estime RTE dans la dernière actualisation de ses perspectives pour l'hiver, vendredi 24 février.

Une consommation électrique en recul

Le recours au dispositif d'alerte Ecowatt ne peut pas être exclu "en cas d'événement climatique de grande envergure (vague de froid tardive et intense)". Cela "apparaît toutefois peu probable", complète RTE.

Après avoir d'abord craint des coupures au cœur de l'hiver, la France retrouve finalement un scénario favorable. Elle le doit en grande partie à une consommation électrique en recul de 9% en moyenne sur les quatre dernières semaines par rapport à la moyenne de référence avant la crise sanitaire (2014-2019).

La baisse de la consommation a concerné tous les secteurs, du particulier à l'industrie en passant par le tertiaire. "L'amélioration de la situation se traduit sur le plan économique, les prix de l'électricité et du gaz ayant largement reflué ces derniers mois", note RTE.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.