Énergie : peut-on se passer du nucléaire ?

Après la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), le 20 Heures s’arrête sur le vrai du faux du modèle énergétique français.

France 2


En matière d’énergie, chaque pays à un choix décisif à faire. Un choix entre deux technologies peu émettrices de gaz à effet de serre (GES) : les énergies renouvelables et le nucléaire. Les enjeux sont importants. Dans la lutte contre le réchauffement climatique, un critère est essentiel : trouver l’énergie la plus propre. C'est l’argument numéro 1 des partisans du nucléaire. Une centrale n’émet quasiment pas de GES. Il émet seulement 6g de CO2/kWh, ce qui le place devant l'éolien et le photovoltaïque. Mais dans le cas du nucléaire, il faut penser aux déchets, que l’on ne sait pas éliminer.

Le nucléaire produit 70% de l’électricité

Depuis 2008, le coût de production des énergies vertes ne cesse de baisser. Le solaire et l’éolien sont de loin les énergies les plus rentables, au point que l’Agence de la transition écologique table sur quasiment 100% d’énergies renouvelables en France en 2050. Des projets sont lancés chaque année. Actuellement, en France, le nucléaire produit 70% de l'électricité et les énergies renouvelables 16%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme prend une photo de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), le 29 juin 2020, jour de l\'arrêt définitif de la centrale.
Un homme prend une photo de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), le 29 juin 2020, jour de l'arrêt définitif de la centrale. (SEBASTIEN BOZON / AFP)