Crise énergétique : la centrale à charbon de Saint-Avold a redémarré en Moselle

Le fonctionnement du site, qui avait fermé en mars, a été prolongé par le gouvernement en raison de la baisse de la production d'énergie en France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La centrale à charbon Emile-Huchet de Saint-Avold, en Moselle, le 12 septembre 2022.  (FREDERICK FLORIN / AFP)

Une reprise de service liée à la crise énergétique. La centrale à charbon Emile-Huchet de Saint-Avold en Moselle, qui avait fermé en mars dernier, a recommencé à produire de l'électricité, a annoncé lundi 28 novembre le directeur du site, Philippe Lenglart. "Les températures sont 'de saison' et nous avons été appelés à produire depuis 9 heures ce matin", a-t-il précisé.

La centrale mosellane, l'une des dernières de France à fonctionner au charbon, aurait dû fermer ses portes définitivement après l'hiver dernier. Mais son fonctionnement a finalement été prolongé par le gouvernement en raison de la baisse de la production d'énergie, liée à l'arrêt de plusieurs réacteurs de centrales nucléaires.

Ce redémarrage a eu lieu plus tardivement que prévu. A l'origine, l'entreprise Gazel Energie devait redémarrer début octobre, mais avec les températures clémentes, la demande n'était pas assez forte. Le prix d'achat du marché n'était pas assez élevé pour qu'il soit rentable de relancer la production, explique France Bleu Lorraine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise énergétique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.